Votre PUB gratuite durant au moins 30' sur liendur. Bannière affichée gratuitement sur toutes les pages de liendur depuis 00:27:44

Askell.com -le site officiel BD-

www.askell.com

Askell.com -le site officiel BD-

Lien vers le site

Lien en attente de vote

Webmaster

Alexandre Philonenko

Description envoyée par l'administrateur du site

Présentation des superbes séries BD signées Arleston - Mourier : Trolls de Troy et Les feux d'Askell. Au sommaire: dessins inédits, détail de l'histoire, dédicaces, infos récentes... Une partie du site est également dédiée à Lanfeust de Troy.

Date d'insertion sur liendur.be

19.06.2007

Statistiques du site Askell.com -le site officiel BD-

sur liendur.be

Catégorie liendur

Arts et Culture - Bande dessinée

Statistiques du site:

7 clics sur le lien référent cette année

Site VIP:

le site Askell.com -le site officiel BD- possède 48 pts VIP

Lien référent:


Ce qui donnera: Votez pour mon site
A quoi sert ce lien? Ce lien référent sert à revalider le site "Askell.com -le site officiel BD-" chaque mois, il permet aussi d'afficher son url ( www.askell.com) à la une de la page index de liendur et enfin, il permet au site Askell.com -le site officiel BD- de monter dans le classement de sa catégorie (Bande dessinée).

statistiques des clicks sur le lien référent

stats pour Askell.com -le site officiel BD-

Il y a 8 commentaires concernant Askell.com -le site officiel BD-

[ Rédiger un commentaire ] [Tous les commentaires (4144)]

Commentaire de Askell envoyé le 29-09-2008

Le dernier tome des Trolls de Troy est sorti ! "Qui sera le meilleur troll ? Les Trollympiades sont annoncées et ouvertes dans l’espoir de trouver la perle rare ! Attention la bataille sera féroce pour départager tous les concurrents et les disciplines trollympiques seront rudes ! Que le meilleur gagne !"

Commentaire de Yozone envoyé le 02-11-2007

Voici une critique du dernier tome des Trolls de Troy: "Les Enragés du Darshan (partie 2)" Teträm, Waha, Tyneth et Gnondpom sont au Darshan avec l’intime conviction d’aller sauver les trollillons prisonniers de la vicieuse Dame Meshanta. Ils sont moches et très méchants, mais finalement très mignons et sympas ! Gare aux Trolls cependant, comme vous le démontrera cet "Enragés du Darshan", ils sont toujours capables de faire la nique aux Dieux, aux Hommes et de bouffer tout ce qui peut se manger. Hilarant et sanglant, de l’humour survitaminé à la chair fraîche ! Voilà un paquet d’années qu’Arleson Mourier tirent la pelote de la série Trolls de Troy sans jamais épuiser la réserve d’humour féroce consubstantielle du comique sanglant proposé. Peu importe l’aventure finalement, chaque case devient très vite un régal de petits et grands détails pour les yeux. Chaque mot est observé à la loupe tant le calembour ou la blague imprévue affleurent en permanence. Sans parler de la multitude de clins d’oeil et dérives en tous genres (ambiances asiatiques et cinéma d’action au programme). Dans cette seconde partie qui conclut un grand épisode débuté avec Les Prisonniers du Darshan, nos Trolls préférés (grands et petits, entiers, demis ou assimilés) vont une fois de plus montrer les crocs, faire saliver les lecteurs et étirer les zygomatiques jusqu’au point de rupture. Du recyclage de blagues de potaches aux allusions beaucoup plus fines qu’il n’y paraît, la narration sang pour sang décalée va permettre à nos grands nounours carnivores de bouffer de l’humain, de dégommer des Trolls tendance traîtres à leur race, pour finir par dézinguer un vrai-faux Dieu de pacotille. Évidemment, au second degré, on se rend compte que tout cela cause, aux minots qui vont dévorer ces histoires, de sujets bien complexes : les sectes, les dieux de supermarché, les gourous d’opérette, la notion de race et d’appartenance à une nation -on connait une jeune Troll pas assez poilue qui en d’autres lieux aurait droit à une analyse ADN pas piquée des vers, par exemple... Et pourtant, y-a-t-il plus "Trolle" qu’elle ? Ouf ! Vaste programme et véritable enchantement pour les yeux, le graphisme de Mourier et le remarquable travail des couleurs de Guth s’associent pour un carnaval quasi gore justement étiquetté MDR :) par l’éditeur. "Le Pont de la Rivière Kwaï", "Vie et moeurs étranges de la secte du MandaTroll" ? On ne sait pas trop, mais ça va saigner !!! Le critique n’en dit pas moins -et même plus- incitant le lecteur un tant soit peu réfractaire au succès d’une œuvre tordante, à se poser la vraie question, la seule qui compte : Trolls de Troy ne serait-elle pas la série BD la plus proche des grandes années d’ Astérix et Obélix ? Par sa simplicité, sa fluidité comique naturelle et le brio qui affleure à chaque page, poser la question est y répondre. Question de talent(s), tout simplement !

Commentaire de Gilles envoyé le 10-10-2007

Un point sur l'univers de Troy : L'univers de Troy est un univers fantastique avec une faune et une flore des plus sauvages où l'on rencontre des pétaures, des personnages aux pouvoirs magiques des plus divers (par exemple faire pousser les cheveux ou créer des flaques d'huile), des demoiselles aux tenues des plus waaaoooh, et aussi de trolls, même si là, il faut mieux éviter la rencontre. Commençons donc par le début. Au début il y eu « Lanfeust de Troy » la bande dessinée d'Héroïc-Fantaisy par excellence, crée par Didier Tarquin (dessinateur) et Scotch Alerston (scénariste) (de son vrai nom Christophe Pelinq mais tout le monde s'en fout car on l'appelle Alerston). " Lanfeust de Troy " raconte donc l'histoire de Lanfeust, petit apprenti forgeron de village un peu niais, qui va se retrouver être le sauveur de Troy et disposer d'un pouvoir sans limite. Au cours de son voyage l'accompagne Maître Nicoléde le sage du village de Lanfeust qui permet aux gens d'utiliser leurs pouvoirs, ses filles C'ian, une jeune fille blonde au tempéramment très calme, fiancée de Lanfeust et Cixi une jeune brune au tempéramment de feu. Durant leur voyage ils feront la rencontre d'Hébus, un troll qui deviendra un fidèle compagnon d'armes. Bien sûr comme pour chaque histoire épique avec un héros, il faut un grand méchant qui répond ici au nom de Thanos, un pirate sans merci qui, comme Lanfeust, possède les mêmes pouvoirs sans limites. Après Lanfeust, il y eu « Trolls de Troy » qui se passe deux siècles avant l'histoire de Lanfeust. Cette série raconte les aventures d'un troll, Teträm, de sa fille humaine adoptive Waha, et d'un demi-troll Pröfy. La série est dessinée par Jean-Louis Mourier et toujours scénarisé par Scotch Alerston. S'en suit « Lanfeust des étoiles » qui est la suite de la série « Lanfeust de Troy », toujours avec les mêmes auteurs. On retrouve les personnages de Lanfeust, Cixi, Hébus et Thanos, mais cette fois on quitte le monde de Troy pour voyager dans la galaxie et découvrir un peu plus l'origine des pouvoirs du monde de Troy. Après avoir été le sauveur de Troy, Lanfeust se retrouve sauveur de la galaxie. C'est qu'être un héros n'est pas de tout repos.

Commentaire de Thierry envoyé le 09-10-2007

Parlons aujourd'hui de Lanfeust de Troy: Il y en a des tonnes, des raisons pour ne pas aimer Lanfeust. Le ton est très ado, les dessins ne plaisent pas a tout le monde, l’humour est parfois lourd, l’histoire est longue, linéaire, et la fin est décevante. Oui mais voila, beaucoup de monde considère cette série comme culte. Paradoxe? Oui mais il faut remettre tout ça dans son contexte aussi. Lors de la sortie du tome 1, la HF était éteinte, à bout de souffle, se remettant sans doute douloureusement de monuments des années 80, Les Légendes des contrées oubliées, et la quête de l’oiseau du temps. Il fallait se renouveler. Et ce fut fait avec brio. Des dessins aguicheurs et colorés, une quête délirante, un humour omniprésent, des gags et des jeux cachés dans les cases, … le succès fut immédiat, et selon moi amplement mérité. On parle maintenant de BDs « A la Lanfeust », comme au cinéma on parle de « Films à la Alien » ou dans les jeux vidéos de « Jeux à la Doom ». Lanfeust est devenu une référence. Certes aujourd’hui l’éditeur profite du filon, et attention à l’indigestion. Beaucoup de séries imitent le style Lanfeust, et beaucoup de lecteurs saturent. Mais il faut quand même garder à l’esprit que Lanfeust de Troy a été une étape importante pour relancer la BD, pour la faire redécouvrir au grand public. Et pour cette unique raison, le titre de série culte est mérité selon moi. A lire de toute façon, sauf si vous êtes vraiment allergique à tout ce qui est couramment et injustement appelé « BD commerciale ».

Commentaire de Ymagier envoyé le 09-10-2007

"Trolls de Troy" est une des petites soeurs de la série Lanfeust de Troy, un énorme succès d'heroic-fantasy de ces dernières années. Dès le début, j'ai raffolé de ses héros, délicieux géants mangeurs d'hommes, paillards et ivrognes aux dialogues et jeux de mots impossibles. Mais à la longue, les histoires ne me semblent faites que pour nourrir les gags qui émaillent les albums. A suivre...

Commentaire de Gilles envoyé le 04-10-2007

Oui, Trolls dans Trolls de Troy, on peut voir à quel point Goscinny hante l'humour de Christophe Arleston. Alors qu'il a pris davantage de distance avec son maître dans le nouveau cycle de Lanfeust, les albums de Trolls de Troy, eux, sont tous de véritables hommages à Astérix et Obélix. Passée cette filiation plus qu'évidente, la série est bien agréable à lire, souvent très drôle !

Commentaire de Thierry envoyé le 03-10-2007

Et voici en complément mon avis sur l'autre série Bd des auteurs: Les Feux d'Askell. Les Feux d'Askell est peut-être ma série préférée. J'ai bien conscience qu'objectivement ce n'est pas vrai, cette série n'est pas la meilleure sur le marché mais voilà, je ressens un plaisir immense à lire et relire les 3 tomes. Le dessin tout d'abord; il est extraordinaire, la couleur directe de Mourier fait merveille et la juxtaposition des traits de peinture fait de ces planches de véritables tableaux. Les scènes aquatiques du tome 3 sont bien représentatives de son talent. Le scénario quant à lui, bien que classique, est très efficace. Les personnages sont charismatiques et se complètent à merveille. Cybil est très très très belle et l'ambiance de volupté dans laquelle baigne la série lui va à merveille. Les couleurs sont éclatantes, les dialogues souvent très droles et ce monde recouvert d'eau, qui est finalement l'essence de la série, une excellente idée pour une série HF d'une grande qualité. Ce qui n'aiment pas diront que c'est du Arleston pur jus, pompé sur Jack Vance; certes mais c'est de l'excellent Arleston. Bref, vous l'aurez compris, j'adore, c'est beau, c'est drôle, c'est sexy, c'est épique, c'est tout ce que j'aime dans la BD. Je comprends d'ailleurs pas pourquoi ça n'a pas eu plus de succès. Si ça marchait mieux Mourier laisserait tomber un peu Trolls de Troy et nous éblouirait de nouveau avec cette série.

Commentaire de Thierry envoyé le 03-10-2007

Mon avis sur la série BD, les Trolls de Troy : Pour Arleston le scénariste, Trolls de Troy est sa récréation, la série dans laquelle il se laisse aller aux jeux de mots les plus idiots, celle où il crée une joyeuse galerie de bouffons gloutons, celle où aventure et quête cèdent le pas à l'ingrédient n°1 : l'humour. Ce n'est pas toujours des plus subtils mais c'est plein de bonne humeur et ça ne se prend pas au sérieux. En clair, si on rit rarement aux éclats, les albums sont parcourus de petites scènes sympathiques et de trouvailles amusantes qui en rendent la lecture agréable. Et comme les personnages de Mourier sont de vrais petits nounours, même les méchants (qui sont souvent plus bêtes que vraiment méchants) font sourire. Une série BD qui brille par sa constance et qui vous fera passer le temps agréablement !

Découvrez d'autres référencements dans la catégorie Arts et Culture Bande dessinée de l'annuaire liendur.be

  • Askell.com -le site officiel BD- Présentation des superbes séries BD signées Arleston - Mourier : Trolls de Troy et Les feux d'Askell. Au sommaire: dessins inédits, détail de l'histoi...
  • Dessinateur de presse et Illustrateur Luc Tesson, dessinateur et illustrateur pour la presse, l'édition et l'entreprise. Illustration, dessin de presse,croquis et animation de congrès.
  • Le site du manga et de l'anime des années Regarder dessin animé sur le site du manga et du dessins animes des années 80 à nos jours ,regarder vidéos voir dessins animés japonais,voir épisode m...
  • Bd et illustrations Auteur Dessinateur BD et Illustrateur feelance, Gil Formosa réalise des albums de bandes dessinées, des créations de personnages et mascottes, de la c...
  • Berserk Après l'Eclipse Le site francophone de référence, pour les fans, par les fans. Depuis 2004. le site est en constante évolution et vient de sortir sa toute nouvelle ve...
  • Editions de l'Elan bandes dessinees de collection. Editions et rééditions d'albums de bandes dessinées anciennes, en tirages limités. Actuellement : les BD de Maurice ...